CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > Bêtise / domheid

Bêtise / domheid

jeudi 15 décembre 2011

Tuerie à Liège, commise par un demi cinglé armé notamment d’un FAL. Ouverture du journal télévisé de la Vlaamse Radio-Televisie : “Dader schoot met een geweer dat in Luik vervaardigd was” (“Le meurtrier a tiré au moyen d’une arme fabriquée à Liège”).

La VRT enfonce ensuite le clou dans ses éditions suivantes : Liège ville mafieuse, appareil judiciaire wallon laxiste, etc. En deux jours, elle a réussi à transformer un fait divers atroce en affaire communautaire. Je n’en suis même pas étonné, c’est navrant.

La bêtise antiwallonne n’est plus, en Flandre, l’apanage de quelques crétins, elle est devenue dominante. Toute la Flandre est atteinte. La question qui se pose maintenant est : faut-il traiter le malade ou le mettre à l’isolement ?

Je penche pour l’isolement prophylactique : 1) il faut protéger Bruxelles et la Wallonie, jusqu’ici relativement indemnes de la contagion xénophobe, 2) le mal flamand apparaît incurable, puisque malgré un diagnostic correctement posé voici plusieurs décennies, ni le ridicule ni la réprobation internationale ne semblent pouvoir endiguer sa constante aggravation. Le pronostic ne peut être que pessimiste : l’issue, s’il y en a une, sera fatale.

On croyait caduc le “cordon sanitaire”, qui consistait naguère à confiner quelques partis extrémistes dans une opposition obligée. On avait tort. Il faut désormais l’appliquer à la Flandre.

Commenter cette brève


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
as mention is some recent
as mention is some recent
as mention is some recent
as mention is some recent
write me