I Love Belgium... and you?
CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > 1. Actus > Fume, c’est du belge

Fume, c’est du belge

Désillusion d’un électeur belge expatrié à Perth (Australie)

19 mai 2014, par CeD


La loi demande que les com­mu­nes envoient leurs convo­ca­tions de vote douze jours ouvra­bles avant les élections. Schaerbeek a donc envoyé ma convo­ca­tion à Canberra le 8 mai. Elle est arri­vée à l’ambas­sade de Belgique à Canberra le 15 mai. Canberra me l’a ensuite ren­voyée le jour même, je devrais donc la rece­voir aujourd’hui 19 mai, trop tard pour pou­voir ren­voyer mon bul­le­tin dans les temps. En d’autres ter­mes, mon vote ne sera pas pris en consi­dé­ra­tion puisqu’il doit être en Belgique le 25 à minuit au plus tard. Je vais donc voter, mais pour rien.

En gros donc, les expa­triés bel­ges, ben on s’en cogne…

(Confirmation par l’ambas­sade : mon vote ne sera pas pris en compte, mais je dois quand même voter c’est la loi).

7 Messages de forum

  • Fume, c’est du belge

    19 mai 2014 09:01, par CeD
    Simple ques­tion d’équité : si l’électeur qui ne vote pas est pas­si­ble d’une condam­na­tion, l’État qui met son vote à la pou­belle devrait, par juste réci­pro­cité, être condamné pour entrave a l’exer­cice d’un droit fon­da­men­tal. Je sug­gère à cet électeur de sai­sir la Cour Constitutionnelle.

    Voir en ligne : Cour Constitutionnelle

    • Fume, c’est du belge 28 mai 2014 15:44, par Brice

      Comme dit sur un forum similaire, la Loi précise que les bulletins ne peuvent etre envoyes que DOUZE jours avant les elections. Il faudrait donc revoir toute la consitution a ce sujet, pour que les ambassades recoivent, elles, les bulletin AU PLUS TARD douze jours avant les elections, par exemple.

      Il serait bon aussi qu’un vote par Internet soit mis en place. Il existe moultes systemes d’autentification, de cryptage, meme l’Etat les utilise puisqu’il est possible de remplir sa declaration d’impots par ce biais.

      Si en 2014, un vote electronique n’est pas plus sécurisable et fiable que ce qu’on utilise en ce moment (cfr le plantage de Schaerbeek dimanche dernier), le service Informatique du pays devrait aller vendre des frites.

      PS : l’ambassadeur en poste a Canberra s’est bien excusé aupres de ses compatriotes inscrits ici (près de 5000 si j’en crois plusieurs sources), il ne s’agit pas d’une erreur mais bien d’une application a la lettre des textes de loi, si mal concus soient-ils.

      • Fume, c’est du belge 28 mai 2014 19:26, par CeD

        Juste deux remarques :

        • Ce n’est pas la Constitution qui règle ces dispositions, c’est la loi électorale. Heureusement d’ailleurs, car une révision constitutionnelle est un processus beaucoup plus lourd que celui qui régit les lois ordinaires.
        • Le vote internétique, sans même parler du lamentable couac du logiciel DéPass, peut poser un sérieux problème de droit. Pour s’authentifier, il faudrait probablement utiliser sa carte d’identité biométrique via le logiciel eID-Belgique. Cette technologie est éprouvée et fiable, mais elle est par essence inadaptée à toute transaction anonyme puisque fondée sur une authentification hautement sécurisée de l’identité de l’utilisateur. Or le secret du vote est un aspect fondamental du dispositif électoral.
        • Fume, c’est du belge 29 mai 2014 14:44, par CeD
          Explication : pour mettre en place un vote internétique juridiquement inattaquable, il faudra faire en sorte qu’après authentification au moyen de sa carte d’identité, l’électeur accède à un isoloir virtuel pour y exprimer anonymement son vote. Aucun lien ne doit pouvoir être établi entre lui et son vote, qui ne doit être rien de plus que l’incrémentation d’un ou plusieurs compteur(s). Il doit recevoir une attestation de vote. Il doit lui être impossible de voter plus d’une fois. Les votes et leur totalisation doivent demeurer sous scellés virtuels jusqu’à l’ouverture du dépouillement. C’est techniquement possible, mais cela demande des spécifications très particulières visant à reproduire logiciellement toutes les précautions et garanties prévues dans la prodédure papier.
          • Fume, c’est du belge 29 mai 2014 15:04, par Brice

            C’est evident, techniquement ca aura un peu plus de gueule que le vote electronique actuel. On maitrise deja la verification d’identité et le “recu”. Si au lieu de voter avec sa carte d’identité on utilisait le passeport biometrique, qu’on imposerait a tout le monde, ou en tout cas les expats (qui pour la grande majorité en sont deja possesseur), on limiterait encore plus la fraude. Ca ou l’empreinte digitale, la majorité des laptops en sont dejà pourvu et un lecteur USB coute quelques euros…

            Reste a concevoir l’isoloir… Un “token” aleatoire unique, une page cryptee, un comptage des votes incremental mais anonyme, en soi ce n’est pas non plus demander la lune.

            • Fume, c’est du belge 29 mai 2014 16:16, par CeD
              On pourrait encore chipoter sur le fait qu’en vertu du principe d’égalité, on ne peut imposer à l’électeur l’obligation de disposer d’un ordinateur et d’un accès internet. À n’Djaména par exemple, l’accès à la connexion est l’exception : la règle est que ça ne marche pas, quelquefois ça marche (mais pour voter classiquement, il faut aussi pouvoir se déplacer jusqu’au bureau de vote et parfois il y a un empêchement).
              • Fume, c’est du belge 29 mai 2014 16:26, par Brice

                Certes, mais il ne s’agirait pas d’imposer le vote Internet mais bien de le proposer, en plus des traditionnels votes en personne, par procuration ou par correspondance. A N’Djamena comme a Alice Springs, les distances et moyens de telecoms ne permettant pas Internet, il resterait le vote par correspondance, a la condition sine qua non que les bulletins seraient au domicile de l’electeur a temps, et non envoyes 12 jours au plus tot comme le prevoit la loi electorale (merci de la precision d’ailleurs).

                Bref, rendez vous en 2018, on va deja voir combien de temps ils s’engueulent pour former un gouvernement cette fois ci. En plus, ca me ramene a un autre debat, a quoi bon voter pour un parti ou un autre, puisqu’en bons praticants du compromis belge, dans notre pays, on ne vote que pour de coalitions plus ou moins mauves…

                Fume, c’est du belge donc…


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
invention mention tiramisu cookbook and
invention mention tiramisu cookbook and
invention mention tiramisu cookbook and
invention mention tiramisu cookbook and
write me