I Love Belgium... and you?
CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > 3. Ça, moi je dis > La censure est inefficace et contreproductive

La censure est inefficace et contreproductive

(énième rappel)

7 novembre 2011, par CeD


Si, à par­tir d’un accès inter­net belge, vous tapez “http://the­pi­ra­te­bay.com” dans la barre d’adresse de votre navi­ga­teur, vous obte­nez ça :

L’accès à ce site web est bloqué conformément à un arrêt de la Cour d’Appel d’Anvers, rendu ce 26 septembre 2011.

Pour de plus amples infor­ma­tions, vous pou­vez vous adres­sez (sic) à la Belgian Anti-piracy Federation (BAF), Place de l’Alma 3 boîte 10, 1200 Woluwe-Saint-Lambert - http://www.anti-piracy.be/fr/.

C’est donc en vertu d’une déci­sion judi­ciaire que ce site est désor­mais et pré­ten­du­ment inac­ces­si­ble à par­tir du ter­ri­toire belge. Soit.

La Belgique étant jusqu’à nou­vel ordre un espace de liberté dans la plu­part des domai­nes de l’acti­vité humaine [1], cette inter­dic­tion est extrê­me­ment facile à contour­ner :

PNG - 20.2 ko
piratebay_via_proxy

Les habi­tués dudit site ont évidemment très vite trouvé des para­des qu’ils se sont empres­sés de faire connaî­tre à leurs amis.

Je ne suis pas un habi­tué [2]. Lorsque l’inter­dic­tion a été pro­non­cée, j’ai eu la curio­sité d’aller goû­ter le fruit défendu. Je suis tombé dans un pre­mier temps sur l’écran de refus d’accès. Moins de 3 minu­tes plus tard, j’ai pu voir ce site que je n’aurais pro­ba­ble­ment jamais visité s’il n’avait pas fait l’objet d’une cen­sure.

Je ne sais pas si, ce fai­sant, je me suis rendu cou­pa­ble d’un acte punis­sa­ble [3], mais je suis sûr que c’est bien en rai­son de la cen­sure qui le frappe que ce site a reçu ma visite.

Ce n’est pas le plus impor­tant. Le plus grave est que nous savons que nous ne pou­vons plus faire confiance à nos four­nis­seurs d’accès comme nous l’avons tou­jours fait à l’égard de la poste par exem­ple : nous devons désor­mais nous com­por­ter comme si le fac­teur ouvrait nos let­tres pour en véri­fier le contenu avant d’en assu­rer l’ache­mi­ne­ment. Ou pas. D’où une géné­ra­li­sa­tion pré­vi­si­ble des com­por­te­ments défen­sifs et fur­tifs même parmi les bra­ves gens, et une pré­ven­tion de plus en plus dif­fi­cile des acti­vi­tés délic­tueu­ses, dan­ge­reu­ses ou mena­çan­tes pour l’ordre public, puis­que les vrais cri­mi­nels pour­ront aisé­ment se fon­dre dans la masse des bra­ves gens qui, même s’ils n’ont rien à cacher, se cachent quand même par sim­ple souci d’inti­mité.

Chez vous, vous tirez les rideaux. Est-ce une rai­son pour vous sus­pec­ter d’acti­vi­tés illi­ci­tes ?

Notes

[1] Il y a des excep­tions bien connues et ce n’est pas ici qu’il y a lieu de s’en indi­gner.

[2] Il m’est arrivé de pro­fi­ter de ce site, c’était par inad­ver­tance.

[3] Probablement non, puis­que l’arrêt de la Cour d’Appel d’Anvers sem­ble viser les four­nis­seurs d’accès et non leurs clients.


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
They was out in origin
They was out in origin
They was out in origin
They was out in origin
write me