CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > Satellite Sisters (Maurice G. Dantec)

Satellite Sisters (Maurice G. Dantec)

lundi 22 octobre 2012

J’ai fait l’effort de lire ce bouquin jusqu’au bout. J’ai du mérite : il a failli me tomber des mains cent fois. Les critiques lues çà et là sont presque toutes élogieuses, ce qui m’avait décidé à le lire.

L’ayant fait, je suis perplexe devant cette quasi unanimité : comment ne pas être agacé par cette écriture bâclée, cette orthographe plus qu’imprécise, ce récit tiré en longueur, ces personnages sans épaisseur, ces coquetteries naïves, ce charabia de publicité pour produits high-tech ciblés pré-ado friqué [1], ces approximations techniques dignes d’un étudiant ingénieur en voie de reconversion comme vendeur chez Décathlon après avoir échoué en première année ?

Si la forme est horripilante, le fond est inconsistant. Ce que racontent ces cinq cents pages est tout juste suffisant pour justifier une nouvelle de 50 pages.

M. Dantec est paraît-il en délicatesse avec son éditeur, à qui il reproche d’avoir publié le livre en vertu d’une autorisation arrachée alors qu’il était en état de faiblesse. Il a raison : il ne fallait pas diffuser cette insignifiance. Je me fends donc d’un coup de main pour le soutenir dans cette bataille.

Notes

[1] “haut de gamme” à chaque coin de phrase, titane, vitro-carbone, uranium appauvri et autres matériaux bling-bling systématiquement composites. Lire un prospectus high-tech est parfois amusant, mais payer 25€ pour ça l’est beaucoup moins.

Commenter cette brève


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
a while Tina mention layered
a while Tina mention layered
a while Tina mention layered
a while Tina mention layered
write me