CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > Chiffrons, et vite

Chiffrons, et vite

jeudi 21 octobre 2010

Ainsi, il y a donc au sein de l’administration des États-Unis des gens plutôt haut placés qui appellent de leurs vœux, à haute voix, une cryptographie avec des trous permettant au FBI d’y voir clair.

“They can promise strong encryption. They just need to figure out how they can provide us plain text.”

“On peut vous promettre un chiffrement fort. Mais on doit alors résoudre la question de savoir comment nous fournir les textes en clair.”

(FBI General Counsel Valerie Caproni, September 27, 2010)

“We’re in favor of strong encryption, robust encryption. The country needs it, industry needs it. We just want to make sure we have a trap door and key under some judge’s authority where we can get there if somebody is planning a crime.”

“Nous sommes pour un chiffrement fort et robuste. Le pays en a besoin, l’industrie en a besoin. Nous voulons juste être sûrs de pouvoir disposer, sous le contrôle d’un juge, d’une trappe et d’une clef nous permettant d’y pénétrer au cas où quelqu’un s’apprêterait à commettre un délit.”

(FBI Director Louis Freeh, May 11, 1995)

Nul doute que l’administration américaine n’est pas la seule à vouloir cela (suivez mon regard).

L’Electronic Frontier Foundation rappelle à point nommé pourquoi ça ne peut pas marcher. En résumé :

  1. Ça créera des failles de sécurité
  2. Ça n’arrêtera pas les malfaiteurs
  3. Ça pénalisera l’innovation
  4. Ça nuira à l’économie américaine
  5. Ça coûtera cher aux consommateurs
  6. Ce sera inconstitutionnel
  7. Ça pèsera sur les dépenses publiques
  8. Le gouvernement ne démontre pas que le chiffrement constitue un problème.

N’empêche, enfonçons encore ce clou : chiffrez toute votre activité internétique, même ce qui n’est pas confidentiel. Sinon, ce qui est vraiment confidentiel sera mis en évidence et étiqueté “Ceci est un secret, violez-le”.

Quand tout le monde chiffrera tout, l’espionnage de votre vie privée sera quasiment impossible.

De plus, l’échéance de l’interdiction pure et simple d’une cryptographie inviolable se rapproche dangereusement. Munissez-vous d’outils efficaces, pendant qu’il en est encore temps c’est-à-dire tout de suite : voyez par exemple GnuPG. C’est beaucoup moins compliqué que vous le pensez.

Voir en ligne : Eight Epic Failures of Regulating Cryptography | Electronic Frontier Foundation

Commenter cette brève


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
article story appears of regarding
article story appears of regarding
article story appears of regarding
article story appears of regarding
write me