I Love Belgium... and you?
CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > 4. Salmigondis > En voilà un qui va me manquer

En voilà un qui va me manquer

29 novembre 2006, par CeD


Voir en ligne : Le site du Canard

Au Tchad, je serai au régime sans Canard, c’est qua­si­ment cer­tain. Voici la posi­tion du jour­nal au sujet d’une éventuelle dif­fu­sion électronique :

Non, en dépit des appa­ren­ces, ’’Le Canard’’ ne vient pas bar­bo­ter sur le net. Ce n’est pas faute d’y avoir été invité par des opé­ra­teurs plus ou moins bien inten­tion­nés, et par­fois par des lec­teurs qui aime­raient bien lire en ligne leur heb­do­ma­daire pré­féré. Et sur­tout, par les cane­tons expa­triés, qui ne reçoi­vent par­fois leur jour­nal, à l’autre bout du monde, que plu­sieurs jours après la paru­tion. Mais notre métier, c’est d’infor­mer et de dis­traire nos lec­teurs, avec du papier jour­nal et de l’encre. C’est un beau métier qui suf­fit à occu­per notre équipe.

Et voici ce que je lui ai répondu :

Cher Canard,

j’ai bien com­pris ton refus de publier ton jour­nal autre­ment que sous forme papier. Mais as-tu songé aux ris­ques de cen­sure qui déjà te fer­ment cer­tai­nes fron­tiè­res ? La bêtise des cen­seurs est telle qu’un peu d’astuce suf­fit sou­vent à les cir­conve­nir, par exem­ple une dif­fu­sion électronique.

Par ailleurs, ache­mi­ner cha­que mer­credi au Tchad (par exem­ple) une pile de “Canards” par avion est fort peu écologique si on consi­dère le pétrole et le bois que cela coûte, alors qu’un abon­ne­ment “PDF” serait moins oné­reux pour toi, pour moi et pour la pla­nète que nous par­ta­geons.

Je vais te faire une confi­dence : le Canard a un goût par­ti­cu­liè­re­ment savou­reux quand je le déguste à six mille bor­nes de Paris. Tu vas me man­quer. Bien à toi.

Snif.


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
some the Fernando in They
some the Fernando in They
some the Fernando in They
some the Fernando in They
write me