I Love Belgium... and you?
CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > 3. Ça, moi je dis > Et si on arrêtait les khonneries ?

Et si on arrêtait les khonneries ?

14 juin 2008, par CeD


Voir en ligne : Le Kroll du 16 juin 2008 (dans Le Soir)

Il est main­te­nant ques­tion d’un cou­loir fran­co­phone reliant Bruxelles à la Wallonie à tra­vers la Forêt de Soignes/Zoniënbos. Porte nawak.

Ce n’est pas ça qui va per­met­tre le moment venu de refon­der un vrai pays enfin guéri de ses psy­cho­ses iden­ti­tai­res.

Il n’est ni sou­hai­ta­ble ni même pos­si­ble de jeter les bases de cette Belgique assai­nie avec la géné­ra­tion qui gou­verne la Flandre aujourd’hui. Il faut que cette géné­ra­tion de mala­des passe la main à des repré­sen­tants moins obsé­dés. En atten­dant ne tou­chons plus à rien, ça ne ferait qu’aggra­ver une situa­tion déjà pas loin d’être déses­pé­rée.

Quand on sera sûr de ne plus jamais voir des cho­ses aussi cons­ter­nan­tes que celle-ci

on pourra réflé­chir et dis­cu­ter. Pour le moment, non seu­le­ment ça ne ser­vi­rait à rien, mais ce serait conso­li­der la mons­truo­sité ins­ti­tu­tion­nelle et géo­po­li­ti­que qui se pré­pare.


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
1998 layered of published in
1998 layered of published in
1998 layered of published in
1998 layered of published in
write me