I Love Belgium... and you?
CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > 3. Ça, moi je dis > Un mauvais produit, ne pas acheter

Un mauvais produit, ne pas acheter

1er novembre 2007, par CeD


Voir en ligne : DRM = caca

L’avis de Patrick Lagacé, ache­teur hon­nête :

Il y avait très, très long­temps que je n’avais pas urgem­ment res­senti le besoin de bri­ser quel­que chose, en guise de cathar­sis, pour faire sor­tir le méchant, comme on dit, en bon qué­bé­cois. Puis, ce soir, paf, j’ai brisé un truc, par pure frus­tra­tion, par un dépit brû­lant.

La chose ?

Le CD-ROM conte­nant le logi­ciel du Petit Robert 2007.

Je me bat­tais avec depuis l’achat, l’été der­nier. Un cos­sin à 90$ qui m’a causé des maux de tête depuis que je l’ai acheté, un machin capri­cieux comme un enfant roi dans une école pri­vée.

J’ai long­temps eu l’ancienne – irré­pro­cha­ble et légère – ver­sion du fameux dic­tion­naire. J’ai perdu ce CD-ROM-là en même temps que j’ai acheté un nou­veau Mac. Donc, j’ai acheté la nou­velle ver­sion du Robert. Surprise : il faut s’« ins­crire » sur un site web sécu­risé, pour faire fonc­tion­ner le logi­ciel. Ok, ok, on s’ins­crit. Deuxième sur­prise : une fois sur deux, j’ai beau avoir ins­tallé le logi­ciel sur mon dis­que dur, on me deman­dait d’insé­rer le crisse de CD dans le Mac, pour lan­cer l’appli­ca­tion. Troisième sur­prise : à tous les 45 jours, il faut retour­ner s’iden­ti­fier sur le site web, pour-contrer-le-pira­tage (merci de me consi­dé­rer comme un voleur, et de me for­cer à tou­jours gar­der le mau­dit dis­que près de moi).

Quatrième (ultime et funeste) sur­prise, ce soir : le logi­ciel m’intime l’ordre d’insé­rer le CD pour aller m’iden­ti­fier. J’insère le CD. Je cli­que sur « authen­ti­fier ». Rien ne se passe. Rien. Rien, rien et re-rien.

J’essaie d’éjecter le CD. Ça ne fonc­tionne pas : on me dit que le logi­ciel est pré­sen­te­ment en cours d’uti­li­sa­tion, qu’il est donc impos­si­ble de l’éjecter. Mais une fois ouvert et non-authen­ti­fié, impos­si­ble de quit­ter le logi­ciel, qui est pour­tant inu­ti­li­sa­ble. Il reste collé là, à l’écran. Vous me sui­vez ? Obligé de redé­mar­rer le Mac pour for­cer l’éjection du CD. Un jeu de fou.

Alors, très cal­me­ment, rien à voir à l’époque où je jouais au squash et que je var­geais dans le mur avec mes Black Knight pour me punir de jouer tout cro­che, j’ai pris le god­dam CD-ROM Petit Robert 2007 et je l’ai brisé. D’un coup. Crack. Résultat, sur la photo. Ça fait du bien, des fois, de bri­ser une chose.

Bref, à 90$, je m’attends à ce que ça mar­che. Et faci­le­ment, à part de ça.

Ce n’est pas le cas. Produit de merde.

Portfolio

Crac !

P.-S.

On ne le répé­tera jamais assez : tous ces pro­duits ven­dus avec du DRM dedans sont autant d’escro­que­ries. Leurs seuls uti­li­sa­teurs satis­faits sont ceux qui les ont volés. Les ache­teurs loyaux, eux, se font dou­ble­ment duper : d’abord en se fai­sant trai­ter comme des voleurs pen­dant que les vrais voleurs ne sont pas inquié­tés, ensuite en se fai­sant four­guer une came­lote qui, au mieux, fonc­tionne mal. Sachez aussi que la “fonc­tion­na­lité” anti-pira­tage a un coût, et que c’est vous qui le payez.

Pour para­phra­ser “Charlie Hebdo” : “si vous ne pou­vez ou ne vou­lez pas l’ache­ter, volez-le”.

Puisse le coup de sang de Patrick Lagacé faire chu­ter les ven­tes de cette cochon­ne­rie et de tou­tes cel­les du même aca­bit.


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
the invention origin created mention
the invention origin created mention
the invention origin created mention
the invention origin created mention
write me