I Love Belgium... and you?
CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > 2. Chez Euterpe > 2a. Audio > Pauvre Dugommeau

Pauvre Dugommeau

Voilà ce qui nous attend (démonstration par l’absurde)

25 novembre 2006, par CeD


Monsieur Dugommeau a acheté un vélo.

Ce vélo est équipé d’ori­gine d’un sys­tème anti­vol.

Monsieur Dugommeau a une clef qui lui per­met de déblo­quer l’anti­vol, il peut bien sûr rajou­ter d’autres anti­vols s’il en a envie, mais il a inter­dic­tion d’enle­ver ou de cas­ser l’anti­vol mis par le cons­truc­teur. Bien sûr, Monsieur Dugommeau ne sait abso­lu­ment pas com­ment fonc­tionne l’anti­vol, et il est inter­dit de cher­cher à savoir (ça peut coû­ter trente mille euros d’amende et jusqu’à trois ans de pri­son).

Monsieur Dugommeau a essayé de faire un par­cours VTT avec ses enfants, mais l’anti­vol a immé­dia­te­ment blo­qué le vélo, parce que c’est un vélo de ville, pas un vélo de cam­pa­gne. Une autre fois, Monsieur Dugommeau a voulu poser une rus­tine sur la cham­bre à air cre­vée. Mais l’anti­vol a blo­qué le vélo, parce que l’opé­ra­tion n’avait pas été effec­tuée par un tech­ni­cien qua­li­fié, et cette fois c’était un blo­cage admi­nis­tra­tif.

Monsieur Dugommeau fut donc obligé de retour­ner au maga­sin pour récu­pé­rer un vélo qui mar­che. De toute façon Monsieur Dugommeau va bien­tôt devoir chan­ger de vélo, parce que sur son vieux modèle de vélo, il suf­fit d’avoir la clef pour déblo­quer l’anti­vol, et du coup les gens prê­tent leur vélo à leurs enfants et à leurs amis, ce qui nuit au com­merce des vélos. Alors dans un mois, l’admi­nis­tra­tion va blo­quer tous les anciens anti­vols.

Cet anti­vol est une tech­no­lo­gie de sécu­rité et de confiance, parce que les cons­truc­teurs de vélos lui font confiance.

Et vous ?

(Avant de répon­dre, essayez de trans­po­ser : rem­pla­cez vélo par CD ou par DVD, anti­vol par sys­tème de ges­tion des droits numé­ri­ques, par­cours VTT par auto­ra­dio, bala­deur ou ordi­na­teur, pose d’une rus­tine par mon­tage, mixage ou réduc­tion des bruits para­si­tes, etc.)

P.-S.

Ceci est une illus­tra­tion de la trans­po­si­tion dans la loi fran­çaise d’une direc­tive euro­péenne (cer­tes contes­ta­ble mais que le légis­la­teur fran­çais a for­te­ment modi­fiée dans le sens d’une sur­pro­tec­tion des inté­rêts -mal com­pris- des éditeurs de musi­que). Je dis “inté­rêts mal com­pris” parce que la consé­quence pro­ba­ble de cette légis­la­tion est un dépla­ce­ment du mar­ché de la musi­que enre­gis­trée : au lieu d’ache­ter léga­le­ment des pro­duits peu satis­fai­sants car bri­dés, les consom­ma­teurs achè­te­ront des pro­duits déplom­bés en s’adres­sant aux pira­tes, les­quels n’auront aucun mal à contour­ner ces ver­rous. On s’oriente ainsi vers une cri­mi­na­li­sa­tion du mar­ché de la musi­que enre­gis­trée, au détri­ment bien sûr des éditeurs légi­ti­mes (qui l’auront bien cher­ché) et des artis­tes (qui se sont fait avoir par leurs mai­sons de dis­ques).

Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
Raris There origin recipes in
Raris There origin recipes in
Raris There origin recipes in
Raris There origin recipes in
write me