I Love Belgium... and you?
CeD
Cookies éphémères (7 jours au plus) pour les utilisateurs authentifiés uniquement. Aucun traçage.
Temporary cookies (7 days max) for authenticated users only. No tracking.
Recherche avancée

Accueil du site > I. Public > 2. Chez Euterpe > 2b. Radio > L’avenir de la radio

L’avenir de la radio

The future of radio

4 octobre 2008, par CeD


Voir en ligne : The future of radio

Dans un docu­ment à la fois très com­plet et très abor­da­ble, Radio- and TV-ver­ket (l’auto­rité sué­doise de la radio et de la télé­vi­sion) fait le point en 123 pages sur les choix tech­ni­ques qui s’offrent ou vont s’offrir en matière de radio­dif­fu­sion numé­ri­que. Publié en sué­dois en juin 2008, ce rap­port vient d’être publié dans sa tra­duc­tion anglaise. Nous publie­rons pro­chai­ne­ment ici même la tra­duc­tion fran­çaise du résumé (deux pages).

Les dif­fé­ren­tes tech­ni­ques dis­po­ni­bles sont décri­tes et font l’objet d’une évaluation com­pa­rée que résume le tableau ci-des­sous (en page 99 du rap­port).

Digital radio techniques - overview

On peut déjà rete­nir la conclu­sion prin­ci­pale de l’étude : elle recom­mande au Gouvernement de pri­vi­lé­gier la norme DAB+ pour le déve­lop­pe­ment de la radio numé­ri­que en Suède.

Ce tableau résumé et cette conclu­sion ne doi­vent pas dis­pen­ser de la lec­ture inté­grale du docu­ment : il four­mille d’infor­ma­tions per­ti­nen­tes pour qui veut se faire une opi­nion bien étayée sur les choix tech­ni­ques à faire – ou à éviter – pour déve­lop­per la radio dans les pro­chai­nes années sans com­met­tre d’erreur irré­pa­ra­ble.

P.-S.

L’atti­tude sué­doise contraste de manière frap­pante avec celle du Gouvernement fran­çais, qui a pris dans ce dos­sier une posi­tion réso­lu­ment soli­taire, pour ne pas dire mal­thu­sienne. Si elle n’évolue pas, cette pos­ture entraî­nera pour la radio­dif­fu­sion fran­çaise un retard et un iso­le­ment qui seront dif­fi­ci­les à cor­ri­ger. Certains indi­ces per­met­tent de pen­ser que cette atti­tude est, au mieux, par­fai­te­ment déli­bé­rée. Au pire, elle n’indi­que­rait qu’une incom­pé­tence confon­dante.

2 Messages de forum

  • L’avenir de la radio : résumé

    5 octobre 2008 12:26, par Claude-Eric Desguin

    Comme pro­mis, la tra­duc­tion fran­çaise du résumé du rap­port sué­dois :

    Le 19 jan­vier 2006, le Gouvernement a confié à l’Autorité Suédoise de la Radio et de la Télévision la mis­sion d’exa­mi­ner dans une pers­pec­tive élargie le déve­lop­pe­ment de la radio­dif­fu­sion, et de pro­duire des rap­ports d’évaluation des dif­fé­ren­tes tech­no­lo­gies dis­po­ni­bles. L’Autorité a déjà pré­senté deux rap­ports inter­mé­diai­res. Sa mis­sion s’achève avec la publi­ca­tion de ce troi­sième et der­nier rap­port.

    La radio a été pen­dant long­temps le prin­ci­pal sup­port de masse, mais elle a perdu une grande par­tie de son audience au cours des années récen­tes. Les jeu­nes aban­don­nent pro­gres­si­ve­ment les sup­ports tra­di­tion­nels, car ils veu­lent déci­der où, quand et com­ment rece­voir les conte­nus, par exem­ple par Internet ou au moyen des télé­pho­nes mobi­les.

    Une étude de consom­ma­tion menée au prin­temps 2008 a mon­tré que 45 % des audi­teurs de radio veu­lent des récep­teurs offrant davan­tage de fonc­tions, et des fonc­tions nou­vel­les. Ils s’inté­res­sent prio­ri­tai­re­ment à la faci­lité de choix des pro­gram­mes, à la qua­lité sonore et à l’acces­si­bi­lité pour les per­son­nes souf­frant de défi­cien­ces visuel­les ou audi­ti­ves. Ils veu­lent aussi accé­der à une variété élargie de pro­gram­mes sur toute l’étendue du ter­ri­toire.

    La radio doit se déve­lop­per pour ren­contrer les besoins des consom­ma­teurs, mais ce néces­saire déve­lop­pe­ment est dif­fi­cile dans le cadre de la bande FM actuelle. L’Agence Suédoise des Postes & Télécommunications (PTS) a mon­tré dans son rap­port « Planifier les fré­quen­ces de la bande FM » (2008) que ce déve­lop­pe­ment impli­que­rait une lon­gue et coû­teuse réor­ga­ni­sa­tion du réseau FM, qui en tout état de cause res­te­rait insuf­fi­sante. La réor­ga­ni­sa­tion des fré­quen­ces ne libé­re­rait pas assez d’espace hert­zien et le nom­bre de nou­veaux canaux et ser­vi­ces ne serait aug­menté que mar­gi­na­le­ment. L’appa­ri­tion de nou­vel­les tech­ni­ques crée les condi­tions d’une amé­lio­ra­tion plus signi­fi­ca­tive. Les acteurs du sec­teur s’accor­dent pour dire que qu’une plate-forme numé­ri­que géné­rale de radio­dif­fu­sion est néces­saire, et sont dans l’attente de règles clai­res et sans ambi­guïté pour l’attri­bu­tion des licen­ces d’émission. Ils ajou­tent que la bande FM ne doit pas être aban­don­née pré­ma­tu­ré­ment mais doit au contraire être exploi­tée pour une dif­fu­sion paral­lèle, notam­ment pour davan­tage de radios loca­les et com­mu­nau­tai­res.

    Plusieurs tech­ni­ques de radio numé­ri­que exis­tent, per­met­tant la dif­fu­sion via le réseau de télé­vi­sion numé­ri­que, via l’Internet, via les réseaux de télé­pho­nie mobile et même, à plus long terme, via le réseau FM. La plu­part des pays euro­péens ont lancé la radio­dif­fu­sion numé­ri­que ou sont en train d’effec­tuer des tests. Un réseau numé­ri­que natio­nal pour­rait être créé très rapi­de­ment en Suède, sim­ple­ment et à peu de frais, dans le spec­tre réservé à la radio numé­ri­que. La PTS a été char­gée par le Gouvernement de créer les condi­tions per­met­tant le démar­rage d’un tel réseau en Suède, et le spec­tre hert­zien a déjà fait l’objet d’une pro­gram­ma­tion har­mo­ni­sée avec le reste de l’Europe. Des tests DAB (Digital Audio Broadcasting) ont été effec­tués depuis 1995. Des éléments impor­tants du réseau DAB sont déjà ins­tal­lés.

    Les acteurs majeurs du sec­teur sont d’avis que la tech­ni­que la plus appro­priée pour la plate-forme sué­doise de radio­dif­fu­sion numé­ri­que est aujourd’hui le DAB+. Cette tech­ni­que est une ver­sion amé­lio­rée de la norme DAB, déjà expé­ri­men­tée et tes­tée ; elle peut four­nir l’espace hert­zien néces­saire pour envi­ron 80 pro­gram­mes natio­naux à l’inté­rieur du spec­tre prévu. Comme le DAB, le DAB+ est nor­ma­lisé et har­mo­nisé à l’échelle euro­péenne. Il est impor­tant de pren­dre en consi­dé­ra­tion les déve­lop­pe­ments euro­péens lors des choix tech­ni­ques. Les choix tech­ni­ques de la Suède devront être effec­tués en confor­mité avec les stan­dards établis par les orga­nis­mes nor­ma­tifs euro­péens et devront être mis en œuvre selon une allo­ca­tion concer­tée du spec­tre hert­zien, sur la base d’accords inter­na­tio­naux. Un choix tech­no­lo­gi­que com­mun à toute l’Europe est également une condi­tion néces­saire pour que l’indus­trie pro­pose une large gamme de récep­teurs bon mar­ché.

  • The future of radio - Summary

    5 octobre 2008 13:34, par Claude-Eric Desguin

    And this is the English sum­mary :

    On 19 January 2006, the Government gave the Swedish Radio and TV Authority the com­mis­sion to moni­tor the deve­lop­ment of digi­tal dis­tri­bu­tion of sound radio from a wide pers­pec­tive and to pro­duce reports as the basis of an ongoing assess­ment of dif­fe­rent tech­no­lo­gies. The Authority has already pre­sen­ted two pro­gress reports. With the publi­ca­tion of this third report the com­mis­sion is com­ple­ted.

    For a long time radio was the lar­gest mass media but in recent years it has lost a num­ber of lis­te­ners. In contrast, total media consump­tion has increa­sed. Young peo­ple are aban­do­ning tra­di­tio­nal media and want to decide on where, when and how they receive media content, for exam­ple via Internet and mobile tele­pho­nes.

    A consu­mer sur­vey from spring 2008 shows that 45% of radio lis­te­ners want to have more and new func­tions in their radios. Listeners are most inte­res­ted in easily being able to select radio sta­tions, to have bet­ter sound qua­lity and audi­bi­lity and to increase acces­si­bi­lity for peo­ple with visual and audi­tory impair­ments. Listeners also want a wider range of radio chan­nels over the whole coun­try.

    Radio needs to be deve­lo­ped to meet consu­mers’ needs, but it is dif­fi­cult to deve­lop the media of radio in today’s FM net­work. The Swedish Post and Telecom Agency (PTS) shows in their report Frequency plan­ning the FM band from 2008 that deve­lop­ment would demand a costly and time-consu­ming re-plan­ning of the FM net­work, and even that would not be suf­fi­cient. Re-plan­ning the fre­quen­cies would not release as much space as requi­red and the num­ber of new chan­nels and ser­vi­ces could only be mar­gi­nally increa­sed. New tech­no­logy crea­tes the neces­sary condi­tions for impro­ve­ments. Players in the radio indus­try have agreed that a main digi­tal plat­form for the dis­tri­bu­tion of radio broad­casts is nee­ded, and are see­king clear and unam­bi­guous rules for licen­ses. They are also in agree­ment that the FM net­work should not be aban­do­ned too early but be used ins­tead for paral­lel broad­casts and more local and com­mu­nity radio broad­casts, for exam­ple.

    There are seve­ral dif­fe­rent tech­no­lo­gies for digi­tal radio which make it pos­si­ble to broad­cast through the digi­tal TV net­work, over the Internet, via mobile tele­phone net­works and also, in the long term, via the FM net­work. Most European coun­tries have intro­du­ced various digi­tal radio tech­no­lo­gies or are car­rying out tests. A nation­wide digi­tal radio net­work in Sweden would be crea­ted most rapidly, sim­ply and chea­ply in the fre­quency space inten­ded for digi­tal sound radio. PTS was given the com­mis­sion by the Government to bring about the condi­tions for digi­tal radio in Sweden, and the fre­quency area is already plan­ned and har­mo­ni­sed with the rest of Europe. There have been test broad­casts using the digi­tal radio tech­no­logy Digital Audio Broadcasting (DAB) since 1995. Large parts of the DAB net­work are already in place.

    The lar­gest players in the radio indus­try believe that DAB+ is cur­rently the most sui­ta­ble tech­no­logy for nation­wide digi­tal sound radio in Sweden. DAB+ is an upgra­ded ver­sion of the tried and tes­ted DAB stan­dard and can pro­vide space for about 80 nation­wide radio chan­nels in the plan­ned fre­quency space. In com­mon with DAB, DAB+ is stan­dar­di­sed and har­mo­ni­sed with the rest of Europe. It is impor­tant to consi­der deve­lop­ments in Europe when choo­sing tech­no­logy. The tech­no­lo­gies that Sweden selects for media dis­tri­bu­tion should be stan­dar­di­sed by European stan­dards orga­ni­sa­tions and should be used in the fre­quency spa­ces that are plan­ned and har­mo­ni­sed with other coun­tries in accor­dance with inter­na­tio­nal agree­ments. A com­mon digi­tal radio tech­no­logy in Europe is also a pre­re­qui­site for a wide range of radio recei­vers at rea­so­na­ble pri­ces.


Suivre la vie du site RSS site | RSS brèves RSS brèves | Plan du site | Espace privé | Écrire au taulier | Stop Spam Harvesters, Join Project Honey Pot | Creative Commons
layered invention before no of
layered invention before no of
layered invention before no of
layered invention before no of
write me