QR Codes

Quelques liens radio sélectionnés
Some selected radio links
(short link: http://desguin.net/u/radiolinks)

L’apparition d’innom­brables appli­cations, principa­lement mobiles, d’accès aux chaînes de radio, peut sembler rendre cette page complè­­­­tement obsolète. Ce serait oublier que ces appli­­­cations (tout comme d’ailleurs les récep­teurs webradio) offrent pour la plupart un accès indi­rect aux pro­grammes (excep­­tions notables : Radio Tray pour Linux, SailWave pour SailFishOS (Jolla) et Screamer Radio pour Windows). C'est pourquoi elles sont soit dépen­­dantes d’un inter­mé­diaire tel que Frontier Silicon, Tune In, Shoutcast ou Grundig par exemple, chargé d’assurer la recher­che et la connexion aux sta­tions, soit dédiées à (donc limi­tées à) un radio­­­diffuseur parti­­­culier (RTBf, Radio-France, BBC, etc.). L’expé­­rience montre que ces moyens d’accès aux radios du web sont certes bien commodes, mais d’une fia­bilité incer­­taine et tribu­­taires du bon vouloir et des moyens tech­­niques de presta­­­taires dont l’indé­­pen­dance et la péren­nité ne sont pas garan­ties : ils ne font qu'ajou­ter un maillon à une chaîne déjà trop longue et trop fragile. De plus, les appli­­­cations dédiées proposées par les radio­­­diffuseurs, outre qu’elles sont par nature limitées à tel ou tel type d’appa­reil (Android, iPhone etc.), sont très souvent assai­­­sonnées (autrement dit, farcies de publi­­­cités et de mouchards destinés à pister l’auditeur-consom­­­mateur). Les liens proposés ici consti­­tuent des accès directs et propres aux flux de dif­fusion de ces stations, qui pour la plupart appar­­­tiennent au service public et ont voca­tion à être acces­­sibles aisément et sans nuisances, en n’oubliant pas les déshé­­rités ne disposant pas d’un accès internet à haut débit. Sauf exception, ces liens s'ouvriront direc­tement dans votre navi­­gateur. Nul besoin d'une appli­cation dédiée et assai­sonnée.
Les adresses des flux de Radio France ont encore été modifiées (voir ici).

Les liens publiés (à contrecœur et du bout des lèvres) par Radio France sont relativement stables mais font l'objet de redirections sans cesse modifiées. Il a donc fallu faire un choix : les liens Radio France ci-dessous, au lieu de pointer vers des adresses directes mais instables, renvoient à des adresses stables mais indirectes. Nos excuses aux utilisateurs de Google Chrome et de Vivaldi pour le piètre rendu des boutons-liens ci-dessous. Peut-être l'occasion d'essayer Firefox ou Fennec ?

Si vous avez la chance de pouvoir capter la radio de votre choix par voie hertzienne, je vous engage à privilégier ce mode d'écoute plutôt que les liens listés ici, pour deux raisons : (i) la diffusion par internet consomme des ressources en proportion du nombre d’auditeurs, (ii) la redevance audiovisuelle dont vous vous acquittez très probablement rémunère les services publics de diffusion hertzienne, alors que la diffusion internétique est en majeure partie à votre charge. Vous payez alors deux fois l'acheminement du signal, par la redevance et par votre abonnement télécom. Voire trois fois si on tient compte de l'aspiration de vos données perso, qui valent de l'argent.

S e r v i c e    p u b l i c    F r a n c e


S e r v i c e    p u b l i c    B e l g i q u e

 

S e r v i c e    p u b l i c    S u i s s e

 

D i v e r s    e n    v r a c

 

Si vous préférez l'ancienne présentation de cette page, cliquez ici.
MàJ 27 juin 2018 (modification RGPD). D’autres radios viendront peut-être compléter ce tableau.
Merci de signaler ici les éventuelles corrections ou mises à jour à faire.
Note : statcounter.com peut révéler votre adresse IP au propriétaire de ce site, qui d'ailleurs s'en fiche éperdument.
Vous pouvez bien entendu bloquer le script de Statcounter sans le moindre inconvénient.